Affectation de 28 nouveaux policiers à Toulouse dans le cadre du Contrat de sécurité intégré
Communiqué de presse du 12 mai 2021

Le 9 octobre dernier, le Premier ministre, Jean Castex, a signé le premier « contrat de sécurité intégrée » (CSI), couvrant la période 2020-2026 pour Toulouse. Le CSI fixe de nombreux objectifs, parmi lesquels l’accroissement des moyens pour les forces de polices nationale et municipale, notamment avec la remise à niveau des effectifs de policiers nationaux et leur renforcement par l’affectation de 111 policiers supplémentaires d’ici à fin 2021.

C’est dans ce cadre que le 2 mai 2021, 28 policiers nationaux ont été affectés à la Direction Départementale de la Sécurité Publique de la Haute-Garonne (DDSP). Ils s’ajoutent aux 13 policiers nationaux nouveaux arrivés au tout début de l’année.

  • Un renfort de 15 policiers dans le quartier de reconquête républicaine (QRR) des Izards-Borderouge, sur la division Toulouse Rive Droite, répartis ainsi :
    - 11 policiers ont été affectés à la BST (Brigade spécialisée de terrain) nord, portant son effectif à 25 au lieu de 14 aujourd’hui;
    - 2 effectifs ont été affectés au Groupe d’Appui Judiciaire (GAJ) cyclique de la sûreté urbaine de la division Toulouse Rive Droite, afin de renforcer la prise en compte des affaires judiciaires traitées sur ce secteur;
    - 2 enquêteurs ont été affectés à l’unité des stupéfiants et de l’économie souterraine de la sûreté départementale, qui a vocation à traiter des affaires de stupéfiants de niveau supérieur.
  • Un renfort de 10 policiers a été affecté en GAJ sur les deux divisions toulousaines (6 sur rive gauche, 4 sur rive droite) de manière à renforcer le traitement du judiciaire en H24 et une prise en compte efficace du flagrant délit.
  • Un renfort de 2 policiers a été affecté sur la BST Mirail, dans le QRR du Grand Mirail.
  • Enfin, un effectif disposant de compétences spécifiques est venu renforcer le service informatique de la DDSP (SGO/BDSIT).

« Ces renforts, ajoutés au redéploiement d’effectifs en interne, vont permettre de renforcer la présence sur la voie publique, notamment dans les secteurs sensibles, grâce à la sédentarisation et à l'augmentation des effectifs des BST. L'affectation d'effectifs dans les unités judiciaires va également favoriser un traitement davantage ciblé et rapide des procédures, particulièrement dans le cadre de la lutte contre le trafic de stupéfiants et de l'économie souterraine dans ces quartiers. » Etienne Guyot, préfet de la Haute-Garonne.

« Pour assurer la sécurité de toutes les Toulousaines et de tous les Toulousains, nous avions obtenu de l’Etat le renfort de 111 policiers nationaux avant la fin 2022, date avancée récemment à fin 2021. Ainsi, après les 13 agents arrivés en janvier dernier, 28 nouveaux policiers viennent renforcer la présence et l’opérationnalité de la Police Nationale à Toulouse depuis début mai. C’est un signal très important envoyé à l’ensemble des Toulousains leur indiquant que tous les acteurs locaux de la sécurité sont mobilisés et se dotent progressivement de moyens renforcés pour assurer leur protection. C’était une nécessité, et je constate que la parole est tenue. » Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse, Président de Toulouse Métropole.
 

Télécharger le communiqué de presse (format PDF)

Communiqué de presse commun Mairie de Toulouse / Préfecture Haute-Garonne du 12 mai 2021