Groupe alternative municipaliste citoyenne
Tribune parue dans le magazine municipal A Toulouse n°89 du mois de juin 2022.

JL Moudenc instrumentalise les acteurs culturels: quand la mairie fait sa com’ sur le dos des associations

La culture serait-elle la dernière roue du carrosse pour la majorité municipale ? Interrogés pendant le dernier conseil, aucun élu n’a su nous confirmer que les différentes initiatives proposées dans les quartiers prioritaires lors la crise sanitaire («Bel été» en 2020, ou «Un été à la croisée des parcs» en 2021) seraient reconduites. Il en va de même pour le festival «Toulouse d’été» reporté 2 années consécutives, qui ne sera visiblement pas programmé cet été, malgré la levée des contraintes sanitaires.


Que dire du dernier tour de force de la municipalité, qui au détour d’une délibération (n° 22-0165) force les bénévoles des associations culturelles à travailler pour la communication de la mairie en les obligeant à mettre en avant la nouvelle charte graphique de la ville «Aimer … à Toulouse». Logo à la graphie très ambiguë, entretenant un lien troublant avec le nom du groupe politique de JL Moudenc «Aimer Toulouse».
Cette confusion éthique atteint des sommets quand cette graphie est utilisée dans un courrier politique, partisan, pour tenter de convaincre du bienfondé de faire disparaitre Mix’art Myrys. Ce faisant la majorité supprime un espace nécessaire aux artistes locaux, d’échanges, de résidences, d’expérimentation.


Fort de leur incompétence en matière d’accessibilité à la culture, avec une politique qui fait fuir la majorité des artistes et limite les évènements culturels à une offre élitiste, empêchant ce secteur de jouer son rôle majeur en matière de lien social, la majorité utilise les associations et leurs initiatives, en s'attribuant le bénéfice de leurs efforts souvent bénévoles, au service de sa propre communication et de son rayonnement.

groupe-amc.org/ (nouvelle fenêtre)
Twitter: @groupeAMC

Retrouvez les expressions politiques en audio dans le magazine À Toulouse n°89 du mois de juin 2022