Plus de 350 caméras de vidéoprotection en fonctionnement

Généralisé sur l’ensemble des quartiers de Toulouse, un dispositif de vidéoprotection, appuyé sur plus de 350 caméras et répondant aux exigences les plus strictes en matière de protection des libertés publiques, est pleinement opérationnel.

Plus de 350  caméras ont été mises en service sur le territoire communal. Les flux d’images retransmis sont visionnés depuis le Centre d’Information et de commandement de la Police Municipale qui est opérationnel 24h/24, 7j/7. 
La vidéoprotection  est un outil de prévention utile pour tous les acteurs publics intervenant dans le domaine de la sécurité. Police nationale, Justice, services de secours et d’urgence s’appuient régulièrement sur cet outil de terrain pour sécuriser leurs interventions et/ou renforcer leurs actions de protection de la population.

Vidéo. En immersion avec la police municipale : le PC-VIDEO

Derrière les caméras, les femmes et les hommes du PC-VIDEO ordonnent et optimisent les interventions des brigades sur le terrain.

 

 

Aide de l'État

L'Etat a participé au financement du développement de la vidéoprotection à hauteur de 44 % au titre de l'année 2015, soit une subvention de 775 000 euros. À cette somme, s'ajoutent des subventions du FEDER (Union Européenne) pour les caméras déployées dans les quartiers sensibles de montant de 195 000 €.


Pour aller plus loin

Installée depuis le 5 mars 2015, la Commission des libertés publiques et de la tranquillité publique (CLPTP) a pour missions : 

  • de veiller au respect des libertés publiques
  • de proposer ses réflexions concernant la tranquillité publique d'émettre un avis sur les zones de déploiement de la vidéoprotection.