Présentation du quartier Lardenne - Pradettes - Basso-Cambo

Découvrez la présentation du quartier Lardenne - Pradettes - Basso-Cambo.

Le quartier Lardenne - Pradettes - Basso Cambo qui se situe dans l’ouest toulousain. Étendu sur 950 ha, il compte 17 208 habitants (Insee 2014). Il a connu un déclin de population sur la période 2007/2012 qui certainement en cours d'inversin, du fait des récentes constructions dans le cadre de la ZAC Bordeblanche, notamment. Il se compose de trois ensembles distincts :

Lardenne

Lardenne est un quartier peu dense composé majoritairement de logements individuels où les immeubles sont rares. Avec ses demeures bourgeoises et ses toulousaines bordées d’arbres centenaires, Lardenne garde l’image d’un des quartiers résidentiels les plus prisés des Toulousains. Jusque dans les années 50-60, la vie du « village » est rythmée par son kiosque à musique, ses bals, jeux et prix cyclistes et ses sorties au cinéma paroissial.
Son nom vient de "L'Ardenne", "d'arduenna", mot gaulois signifiant « forêt ». Le terme qualifiait autrefois une grande partie ouest de Toulouse, comprenant l'Ardenne Basse jusque vers Papus et l'Ardenne Haute intégrant l'actuel Lardenne ainsi que Purpan jusqu'à Ancely.

Les Pradettes

Le quartier des Pradettes est situé à l’Ouest du centre de l’agglomération de Toulouse. Il est pour partie construit sur l'ancien centre de tri postal de Toulouse et les anciens terrains de La Dépêche. Ce quartier présente une morphologie urbaine caractérisée par de petits pavillons sortis de terre dans les années 1980, si bien qu'il est avec le quartier de Lardenne et de Saint-Simon, l'ensemble urbain le plus vert et le moins dense de la ville. Il a connu une croissance rapide, en raison de l’implantation de nombreuses entreprises, en particulier France 3, la Dépêche et Météo France et de la proximité de la zone aéronautique de Toulouse-Colomiers-Blagnac.

Basso-Cambo

Basso Cambo (Baisha Coma en occitan gascon et Baissa Comba en occitan languedocien) est un quartier au paysage verdoyant et à l'ambiance calme. Il dispose, aux alentours, de divers services et infrastructures de transport, de commerce, d'éducation, de santé. Il est le terminus de la ligne de A du métro. En 1977, la deuxième tranche du Mirail n'est pas encore réalisée et la mairie a pour ambition de créer trois nouvelles zones résidentielles (Basso Cambo, Pradettes, Mounède) de type pavillonnaire ou de petits collectifs privés avec une forte présence de la nature. Finalement, Basso Cambo est choisi pour devenir une zone d'activité.


Documents à télécharger

Format .pdf 

Indicateurs de quartier 

Indicateurs des quartiers politiques de la ville

Plan du quartier